Prendre soin de la Terre et de tout ce qu’elle contient

1. Nécessité d’une conversion écologique pour prendre soin de la création

Face à la destruction anthropique (causée par des humains) des écosystèmes de la Terre qui menace l’avenir de l’humanité, nous devons lutter contre le changement climatique, dont les conséquences se font déjà sentir sur toute la Terre et en particulier en Afrique. Le changement climatique est une occasion d’approfondir notre façon de penser, de vivre et d’agir pour mieux prendre soin de la Terre et de tout ce qu’elle contient. Nous sommes disciples de Jésus de Nazareth qui nous a dit: «Je suis venu pour que tous puissent avoir la vie et la vie en plénitude» (Jean 10,10). Il nous appelle à faire de même et c’est pourquoi nous sommes devenues missionnaires: pour donner à tous la vie en plénitude.

Prendre soin de la Terre et faire grandir la vie de tous fait partie de notre vocation chrétienne et missionnaire. Notre Raison d’être dit: «saisies par le désir de Dieu pour le monde africain aujourd’hui», pour que tous puissent vivre pleinement. Il nous envoie avec beaucoup d’autres pour réaliser ce désir: que la Terre avec tout ce qu’elle contient, y compris chaque personne, puisse vivre en abondance et que cela implique que l’on prend soin de la vie.

2. Appelées à vivre une conversion écologique: une nouvelle relation avec la Terre

En tant que SMNDA, nous vivons déjà notre engagement vers l’intégrité de la création. Mais face à «l’urgence» actuelle du changement climatique, nous devons approfondir notre conversion écologique et le changement de mentalité déjà opéré, pour entrer pleinement dans la culture écologique. Cela affectera notre relation avec l’ensemble de la création en intensifiant notre sensibilisation aux différentes dimensions. Je mentionne certains aspects que nous devons continuer à approfondir et à vivre.

La théologie de la création modifie notre relation à la création, à d’autres religions, à d’autres personnes, à nous-mêmes et à Dieu. Si la création est le corps de Dieu, tout dans la création a de la  dignité.

Tous les êtres de l’univers (animaux, plantes, êtres humains) sont interreliés et interdépendants. Chaque vie a de la valeur en soi et les êtres vivants et non vivants ont de la valeur.

Nous sommes tous des parents, des compagnons dans une communauté de vie avec la Terre et toutes ses créatures, donc, nous devons les respecter tous. L’Esprit, la présence du Dieu vivant dans le monde, établit des liens de parenté qui embrassent le monde entier entre toutes les créatures, pendant qu’il attire tout dans la sphère du divin.

Les êtres humains qui ont une plus grande conscience que les autres êtres, sont responsables de la vie de la Terre et de tous les êtres qui l’habitent, et donc responsables de prendre soin de la vie et de la faire prospérer. De cette responsabilité découle la solidarité nécessaire pour que tous les êtres puissent vivre dans la dignité. Il y a une communion entre tous les êtres: la douleur et la souffrance de l’autre me touchent.

La décroissance – la contraction des économies – est une forme alternative de société et d’économie qui vise le bien-être de tous. Elle soutient le fondement naturel de la vie en réduisant la production et la consommation, afin de préserver l’environnement. Les soins, la solidarité et la coopération sont ses valeurs. Pour parvenir au bien-être de tous, ceux et celles qui utilisent trop de ressources doivent les diminuer, pour que ceux et celles qui sont incapables de satisfaire leurs besoins de base, puissent augmenter leur niveau de consommation.

La vision «holistique» du monde en tant qu’unité indivisible découle du fait que la matière est un réseau de relations et que nous sommes tous connectés et interdépendants.

En tant que religieuses, confrontées à la situation actuelle du changement climatique, de la dégradation de l’environnement et des extrêmes de richesse et de pauvreté, nous sommes appelées à vivre plus simplement pour que d’autres puissent simplement vivre, passant du consumérisme à la durabilité et à la « gratitude » qui nous invite à vivre la solidarité, le partage et le service. Cela favorisera la venue du Règne de Dieu sur Terre et l’engagement de soulager les souffrances de notre époque.

La spiritualité écologique met la vie au centre, la défend et la promeut contre tous les mécanismes de mort. Elle reconnaît la valeur inhérente de tous les êtres vivants et nous appelle à témoigner que chaque partie de la Terre est sacrée et que la création est un sacrement de Dieu. Ce mode de vie maintient l’harmonie et l’équilibre entre la nature et le bien-être des êtres humains et permet la guérison et le bien-être de tous les êtres sur Terre et de la société humaine.

Nous sommes tous invités à continuer à approfondir ce processus de changement et de conversion écologique. Cela augmentera notre motivation pour changer nos vies afin de mieux prendre soin de la Terre et de tout ce qu’elle contient.

3. Comment prendre soin de la création?

Pour résoudre cette crise, un changement systémique est nécessaire. Pour y contribuer, nous devons continuer à changer notre vision, en accélérant les changements de comportement puisque tous nos choix, dès aliments que nous mangeons aux voitures que nous conduisons, en passant par les achats que nous faisons et les banques que nous utilisons, peuvent avoir un impact significatif sur les émissions de gaz de serre. Mais cela ne suffira pas. Nous avons besoin de sensibiliser, de participer aux actions publiques, de transformer les situations et d’exiger des gouvernements et des institutions qu’ils prennent des mesures pour réduire les gaz à effet de serre afin que leurs décisions conduisent à un changement systémique visant à enrayer le changement climatique. Et pour beaucoup d’entre nous qui ne peuvent pas faire tout cela, elles peuvent participer en priant, un autre moyen efficace de prendre soin de la création. Notre vision orientera les changements nécessaires dans notre vie, pour passer des consommatrices à des dispensatrices de soins et donneuses de vie.

Nous devons vivre ces changements personnellement, en communauté SMNDA et avec la communauté élargie de voisins, collaborateurs, amis, famille et organisations, jusqu’à atteindre le monde entier.

4. Que faire pour réduire les gaz à effet de serre

Je présente quelques suggestions pour aider à réduire les gaz à effet de serre et contribuer ainsi à maintenir le changement climatique sous certaines limites.

4.1. CHANGEMENT PERSONNEL: Changer notre style de vie pour prévenir le changement climatique

Réduire l’impact de notre consommation est un défi spirituel. Nous invitons chaque SMNDA à agir dès maintenant sur le changement climatique, en modifiant notre mode de vie. Les mots du Deutéronome « Aujourd’hui, je mets devant vous le bonheur, la mort et le malheur. Si vous écoutez les commandements […] vous vivrez » (31, 25), nous rappellent que nous devons choisir LA VIE MAINTENANT.

4.1.1. La NOURRITURE

Réduire la consommation de viande et de poisson. Acheter et manger des produits de saison et des produits locaux. Manger et boire bio.

4.1.2. L’ENERGIE: Diminuez notre consommation

TRANSPORT

Utilisez les transports en commun et, si possible, faites des réunions virtuelles au lieu de vous réunir physiquement. Marchez et faites du vélo. C’est bon pour la santé et pour la Terre. Utilisez la voiture uniquement lorsque cela est strictement nécessaire et dans ce cas en covoiturage.

UTILISER L’ENERGIE RENOUVELABLE

Installez dans nos maisons (si possible) des panneaux solaires pour l’électricité et l’eau chaude.

Changez de distributeur d’électricité par un VERT. Passez aux énergies renouvelables.

ACHETER « VERT ET DURABLE »

Achetez des produits, des objets et des appareils « écologiques » fabriqués avec une basse consommation d’énergie (locale si possible), consommant moins d’énergie et d’eau, même s’ils sont plus chers.

4.1.3. PRATIQUEZ LE 5 R: REFUSER, REDUIRE, REUTILISER, RECYCLER, RECUPERER

REFUSER:

Toute sorte de PLASTIQUE: sacs, contenants et emballages.

Des produits synthétiques car ils utilisent du pétrole ou du gaz (des combustibles fossiles).

Des récipients et des objets « à usage unique ».

REDUIRE :

Votre consommation à tous les niveaux: nourriture, eau, énergie, papier, emballages,
              toutes marchandises

Vos déchets: nourriture, ordures …

Votre utilisation d’énergie: utilisez des ampoules à LED; utilisez l’électricité uniquement lorsque c’est nécessaire. Si vous utilisez le chauffage et/ou le climatiseur, utilisez des thermostats et isolez les fenêtres, les portes, les murs et les toits.

REUTILISER tous les matériaux possibles: plastique, emballage, eau, etc. et achetez des produits usagés (de seconde main).

RECYCLER: du papier, des déchets organiques, des canettes d’aluminium, du plastique, des métaux  et tout matériau pouvant être recyclé ainsi que des appareils électriques. Achetez du papier recyclé.

RÉCUPÉRER en utilisant des déchets comme matériau d’entrée pour créer de nouveaux produits. Utilisez des sacs en plastique ou des poubelles pour fabriquer des sacs, des paniers, des pavés, etc.

Utilisez des déchets de textile pour confectionner de nouveaux vêtements, sacs, etc.

4.2. TRAVAILLER VERS LA TRANSFORMATION DE LA SOCIETE

4.2.1  MIEUX CONNAÎTRE les situations, le monde et ses structures

Avant d’agir nous devons consacrer du temps à l’information et à la formation, à l’analyse des situations et à établir des liens entre les choses et les événements. Comme religieuses nous devons connaître la nature systémique de la pauvreté et du changement climatique et nous préparer à faire face aux questions injustes de notre temps.

4.2.2  COLLABORER avec, REJOINDRE d’autres organisations et participer à des actions globales

Rejoignez dans votre pays des organisations et des groupes environnementaux et de lutte contre le changement climatique. Engagez-vous en tant que personne ou communauté et participez à des actions globales. Vous pouvez obtenir une formation de leur part. Il est intéressant aussi de rejoindre des plateformes écologiques ou des réseaux de différentes religions. Soyez actives, proposez, collaborez et organiser des actions communes avec d’autres groupes. Encouragez la collaboration avec d’autres. Joignez des réseaux. Participez à des événements, des marches, des manifestations, à des actes de désobéissance civiques non-violente, etc. pour sensibiliser la population et obliger le gouvernement à prendre des mesures urgentes pour lutter contre le changement climatique.

4.2.3        SENSIBILISER au CHANGEMENT CLIMATIQUE

Visitez des écoles, des paroisses et des groupes de toute sorte pour parler du changement climatique. Invitez-les à penser différemment. Organisez des pièces de théâtre, écrivez des articles, créez un blog et organisez des actions avec d’autres. Formez un groupe local ou rejoignez un groupe existant et connectez-les avec des groupes régionaux, nationaux ou internationaux. Sur le site Web de différentes organisations, vous pouvez obtenir des kits de formation, des documents, des vidéos et des idées pour présenter le thème que vous avez choisi. (J’en propose quelques uns dans un autre document).

4.2.4         ORGANISER DES PROJETS

Informez-vous sur la possibilité d’organiser des projets. Soyez des initiatrices. Organisez des projets avec des jeunes, des femmes, des hommes, des groupes et des communautés. Encouragez-les et accompagnez-les pour qu’ils deviennent des entrepreneurs et entrepreneuses et qu’ils prennent des mesures pour protéger la création et générer des revenus.

Quelques projets possibles pour l’Afrique:

TRANSFORMER LES DECHETS PLASTIQUES EN:

Pavés pour routes et trottoirs. https://www.youtube.com/watch?v=pOkngP_Gg4c ; https://www.youtube.com/watch?v=9x8aE1GnH_w

Matériaux de construction et clôtures https://goexplorer.org/recycled-plastics-for-construction-and-fencing/

Des tuyaux d’arrosage pour le goutte à goutte (Mathieu Aly Faye) https://wearegreen.jimdo.com/2017/11/06/mathieu-aly-faye-une-perle-rare-pour-le-d%C3%A9veloppement-de-l-agro-%C3%A9cologie-en-afrique/    https://sekou.org/magazine/2017/06/01/karou-diaw-de-l-ouvrier-au-chef-d-entreprise/

Sacs d’école. https://observers.france24.com/fr/20180927-tunisie-21-tonnes-dechets-troquee-contre-fournitures-scolaires-environnement

Sacs pour femmes https://thefertilechickonline.com/nigerian-women-yola-makes-millions-waste-wealth-programme/
Sacs crochetés pour femmes: https://www.straitstimes.com/world/africa/nigerian-women-crochet-bags-from-plastic-waste

Des imperméables et des cartables. https://www.youtube.com/watch?v=qRZk2k8iYCI

Différents objets (Babacar Ndione) https://sekou.org/
magazine/2017/04/20/ready2start-babacar-ndione-valorisation-dechets-plastiques-senegal/

Objets de mode https://goexplorer.org/turning-trash-into-fashion/

Lunettes de soleil imprimées en 3D. https://goexplorer.org/3d-printed-sunglasses-from-waste-plastic/

TRANSFORMER DES VIEUX PNEUS EN :

Dalles pour les planchers. https://sekou.org/magazine/2017/06/28/yaye-souadou-fall-dirige-sa-startup-de-recyclage-de-pneus/

Meubles (à Abidjan) https://observers.france24.com/fr/20180201-cote-ivoire-pneus-usages-abidjan-meubles-recyclage

Chaussures de mode https://www.youtube.com/watch?v=c-BiHXot4TU

Baskets (Bethléem Tilahun Alemu) https: // www.sloweare.com/des-chaussures-fabriquees-grace-a-des-pneus-de-camion-en-ethiopie  
https://www.youtube.com/watch?v=188v7H-QEqY

Sandales en caoutchouc (Madagascar) https://www.dailymotion.com/video/xrs0obchaussures     
https://positivr.fr/sandales-chaussures-pneu-kenya-video/

TRANSFORMER DIFFERENTS DECHETS EN :

Briques pour des constructions à partir des décombres et des cendres (ingénieure à Gaza) http://www.globalconstructionreview.com/innovation/female-engineer-gaza-invents-concrete-block-made-r/

Gaz et électricité (Lamine Ndiaye) https://www.youtube.com/watch?v=U5DaRqyzzKs

Appareils électroniques au Ghana https://www.pureearth.org/project/agbobloshie-e-waste/

Recyclage des déchets électroniques (Woelab) https://www.bbc.com/afrique/region-39772719

Engrais et en électricité à partir des jacinthes  naturels  https://www.bbc.com/afrique/region-39772719

Combustible de cuisson (déchets agricoles) https://goexplorer.org/cooking-fuel-made-from-agricultural-waste/   et Briquettes et charbon écologique (Kivu) https://observers.france24.com/
fr/20180607-rdc-congo-bukavu-briquette-kivu-etudiant-charbon-ecologique-environnement

Différentes utilisations (Les Wecyclers nigérians)  ramassent les déchets des rues de Lagos et sont récompensés par kilogramme de déchets recyclables https://qz.com/africa/469862/lagos-recycling-start-up-wecyclers-wins-55000-from-steve- cas-fondation /  
Entretien avec Bilikiss Adebiyi, l’étudiante qui a lancé le projet Wecyclers. https://www.theguardian.com/cities/2015/oct/21/money-lying-streets-meettransformatrice-recycleuse-lagos-wecyclers

NETTOYAGE DE L’ENVIRONNEMENT

Nettoyer un espace de ses déchets https://observers.france24.com/fr/20190314-trashtagchallenge-nouveau-defi-encourage-ramasser-dechets

PRODUIRE DE L’ELECTRICITE

Lampes solaires simples Mali https://observers.france24.com/fr/20170203-mali-france-lampes-solaires-eclairer-enfants-afrikasolar-electricite

Électrifie son village seul (Guinée) r https://observers.france24.com/fr/20170915-guinee-professeur-maths-electrifie-tout-seul-son-village-natal

Construire et installer de petites centrales hydroélectriques https://energypedia.info/wiki/How_to_Plan_a_Mini_Hydro_Power_Project

Connecte à Internet par une nouvelle méthode « Lifi » (à travers de la lumière https://observers.
france24.com/fr/20170803-ivoirien-internet-television-lumiere-village-drongouine-cote-ivoire

UTILISER DES MATERIAUX LOCAUX POUR :

Construction et mobilier.   https://goexplorer.org/architecture-projects-using-local-materials-workforce/

DES PROJETS RURAUX :

Fermes écologiques au Burkina Faso: exemples d’agriculture durable http://www.iedafrique.org/

Fermes biologiques (Claude Arsène Savadogo) https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=kkwwP2_ptIE

 Centre Songhaï au Bénin: développement de l’entrepreneuriat dans l’agriculture écologique.  https://www.youtube.com/watch?v=_bquoSTUSzU
http://www.songhai.org/index.php/fr/

Conservation des forêts au Malawi https://www.rippleafrica.org/environ mentements-projets-au-malawi-afrique / forest-conservation-déforestation-malawi-afrique

Plantation d’arbres https://www.rippleafrica.org/environment-projects-in-malawi-africa/tree-planting

D’AUTRES POSSIBILITES DES PROJETS

Entreprise d’engrais organiques pour les agriculteurs biologiques (Claude Arsène Savadogo) http://www.projet-ricochets.com/?p=1254

Poêles à faible consommation de bois ( Malawi). https://www.rippleafrica.org/environment-projects-in-malawi-africa/carbon-offsets-made-in-malawi-africa-copy

Création d’une société de panneaux solaires (Marcellin Drabo et André Béré) http://www.projet-ricochets.com/?p=1222

AIDE POUR COMMENCER DES PROJETS

Makesense-Aide-commencer-des-projets https://community.makesense.org/programme-decouverte/?utm_source=internal&utm_medium=website&utm_campaign=makesense_events&utm_content=makesense_program_hero

4.2.5         FAIRE DU PLAIDOYER

Rejoignez des organisations, des plates-formes, des réseaux et des groupes pour faire du plaidoyer et faire pression ensemble afin de s’entraider et être plus efficaces. Encouragez vos groupes à organiser des actions pour sensibiliser le public et influencer les politiciens et les institutions.

Influencer les dirigeants politiques et des entreprises sur l’urgence de prendre des mesures énergiques pour mettre fin au changement climatique.

Le lobby doit être fait sur des questions locales ayant une dimension mondiale.

Je mentionne certains sujets sur lesquels il est urgent de faire du plaidoyer MAINTENANT. Il y en a d’autres sujets intéressants que vous devez travailler selon votre contexte.

4.2.5.1       Lutte pour maintenir les combustibles fossiles dans le sol

Cesser le soutien aux combustibles fossiles, y compris les subventions sur le pétrole et le gaz, et cesser d’obtenir du combustible par la méthode de fracturation.

Mettre fin aux subventions pour les voitures et autres véhicules.

Demandez aux investisseurs de désinvestir dans les combustibles fossiles.

Demandez de mettre fin au soutien à l’agriculture industrielle.

4.2.5.2       Promouvoir les véhicules à énergies renouvelables et les maisons neutres en carbone

Travailler pour des subventions pour les énergies renouvelables et pour isoler les maisons (dans les pays occidentaux).

4.2.5.3       Promouvoir le développement de l’agro-écologie et lutter contre les Organismes génétiquement modifiés (OGMs).

4.4        Ce que ces changements peuvent apporter

Vivre ces changements en communauté et avoir des objectifs communs peut renforcer notre unité.

Notre engagement et nos efforts pour changer nos comportements et transformer la société, rejoignant ainsi des millions de personnes, organisations et institutions qui travaillent dans la même direction, a donné déjà ses premiers fruits: la joie de travailler ensemble de différents endroits pour prendre soin de la Terre; la conscience de notre humanité commune; la prise de conscience croissante de notre responsabilité pour prendre soin de toute la vie sur Terre en vue d’un monde meilleur pour tous. C’est ce que nous vivons dans notre engagement quotidien et dans notre participation à des actions vécues au niveau local reliées au niveau global, comme les marches mondiales et les forums et rassemblements internationaux sur le climat.

Nous espérons que nos actions seront accompagnées de décisions aux niveaux politique, financier et économique visant à ralentir le rythme du changement climatique et à réduire le réchauffement climatique.

Begoña Iñarra, Soeur Missionnaire de Notre-Dame d’Afrique

Publicités
Cet article a été publié dans Accueil, Blog Fr. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s