JPIC-RD dans les documents des SMNDA

Actes capitulaires 1987

N. 24… Nous avons à nous rendre conscientes du poids de l’injustice, des privations et de l’insécurité qui conditionnent la vie de tant de nos contemporains, et à essayer de « sentir avec les pauvres». Ensemble et avec eux, nous chercherons les moyens qui sont à notre portée pour promouvoir une vie plus juste et plus humaine pour tous (Constitutions. N. 21 et 37).

En solidarité avec les pauvres, nous discernerons nos vrais besoins; nos choix indiqueront, sans équivoque, une rupture et un refus de connivence avec la société de consommation et les forces d’oppression (Cons. N. 36).

N. 21 Le souci de la dignité de l’homme, de sa libération et de son droit à exercer sa responsabilité, nous presse à être ferments de réconciliation, de justice et de miséricorde dans nos relations et notre service apostolique.

S’engager dans la voie de la justice exige de chacune une connaissance des situations qui éclaire ses décisions et ses choix, le courage de se laisser transformer et de rejoindre ceux qui œuvrent pour une promotion intégrale de l’homme.

N. 37: Les biens de la terres sont pour tous les hommes. Par notre travail et notre service, nous exprimons notre solidarité avec les pauvres, participant à leur recherche et à leurs efforts pour de plus justes conditions de vie. Aussi humbles que soient nos gestes, ils portent en eux l’espérance d’un monde nouveau qui commence là où justice est faite aux pauvres et où l’homme devient plus libre.

Actes capitulaires 1987

Nous avons à nous rendre conscientes du poids de l’injustice, des privations et de l’insécurité qui conditionnent la vie de tant de nos contemporains, et à essayer de « sentir avec les pauvres ». Ensemble et avec eux, nous chercherons les moyens qui sont à notre portée pour promouvoir une vie plus juste et plus humaine pour tous. (Cons. N. 36)

Actes capitulaires 1993

Pages 28 à 42 sont dédiées à Justice et paix.

8. p. 28 Nos sœurs présentes au chapitre ont décrit les situations vécues en Afrique. Nous nous sommes retrouvées devant un tableau de détresse extrême. Plusieurs fois l’une ou l’autre affirmait : ‘c’est du jamais vu !

C’est aussi dans des situations de détresse extrême que Lavigeri a perçu et développé les intuitions du « tout à tous » et l’exigence d’être avec les populations dans leurs souffrances, de les accompagner dans la solidarité.

Allant plus loin, dans sa lutte contre l’injustice de l’esclavage, le Cardinal lavigerie n’hésite pas à affronter les gouvernements, et à « faire de la politique », car il comprend que la lutte pour l’Afrique se situe d’abord en Occident.

Depuis, l’Eglise à mieux compris que dans la ligne de l’Alliance, le chrétien doit lutter contre les structures injustes, celles qui oppriment l’homme et la femme. Elle a mieux saisi que la libération est partie intégrante de l’évangélisation.

10 p. 32, Face à des situations de détresse en Afrique :

– en collaboration avec les groupes existants (ONG, Eglises chrétiennes, croyants de l’Islam, tout groupe de bonne volonté) chercher :

À transformer les structures

À conscientiser les personnes concernées

À dénoncer les situations d’injustice

À promouvoir les droits de toute personne humaine.

10, p. 34 (Intégration de la création): Face à la dévastation de la planète

La terre est don de Dieu à l’humanité pour sa joie et son développement. Nous la détruisons par une utilisation sans contrôle : consommation effrénée des ressources du sous-sol, déforestation… Comment pouvons-nous rester indifférentes ?  Notre monde a besoin de personnes qui savent vivre en communion avec la création et donner plus qu’elles ne prennent. C’est une question de justice envers les générations futures. Nous devons être de celles qui, comme le disait le Cardinal Lavigerie, veulent « embellir la terre ». Apportons notre concours aux organisations qui la défendent.

13, p. 40, para.1 : Quel que soit notre service, notre but est de conscientiser pour amorcer une transformation du milieu.

13, p. 42 : L’Afrique est à la recherche d’une identité culturelle et politique qui intégrerait les aspirations des différentes ethnies. Dans les conflits qui ponctuent cette marche, nous essayons d’être des artisans de paix et de réconciliation, dans une attitude de non-violence évangélique.

37 : Les biens de la terre sont pour tous les hommes. Par notre travail et notre service, nous exprimons notre solidarité avec les pauvres, participant à leur recherche et à leurs efforts pour de plus justes conditions de vie. Aussi humbles que soient nos gestes, ils portent en eux l’espérance d’un monde nouveau qui commence là où justice est faite aux pauvres et où l’homme devient plus libre.

Actes capitulaires 1999

Les vœux sont abordés au niveau relationnel, leur donnant une connotation de JPIC. Même si cela n’est pas explicitement mentionné, dans ce chapitre, nous avons parlé clairement de Justice, Paix et Intégrité de la Création.

31, para. 5: La violence qui frappe de si nombreux pays nous interpelle. Nous voulons travailler à développer une culture de paix et d’amour dans notre relation au monde musulman et dans notre présence à une Afrique bouleversée.

43, para. 8: Un engagement plus intense pour la justice et la paix, en collaboration avec des organismes, des groupes religieux et des gens de bonne volonté.

63, para. 5: A la suite de Jésus le Serviteur Obéissant, nous choisissons de privilégier les relations d’égalité basées sur le respect mutuel, la liberté et l’interdépendance. Dans une commune recherche, unies aux personnes avec qui nous vivons et travaillons, nous nous mettons à l’écoute des appels de Dieu aujourd’hui, préparant ainsi la route pour la venue du Royaume. Ces personnes, ce sont nos voisins, les membres des communautés chrétiennes, les autres croyants, tous ceux qui qui veulent construire un monde meilleur et reconnaissent le caractère sacré de tout être humain. Etre levain dans la pâte et faire grandir la famille universelle font partie de notre appel missionnaire.

Actes capitulaires 2005

Orientations pour guider nos choix apostoliques aujourd’hui

52, para. 3: La collaboration avec les croyants d’autres religions est un pas essentiel sur le chemin de la paix et de la réconciliation.

Para. 4: Les situations d’injustice, de détresse, de violence et d’exclusion ne cessent de se multiplier. De nouvelles formes d’esclavage se développent. A l’exemple de notre fondateur, nous sommes appelées à trouver des moyens efficaces pour lutter contre les racines de ces fléaux.

Engagement pour la justice

Dans un monde et un Afrique où l’appauvrissement est de plus en plus grand, nous cherchons comment donner corps aujourd’hui à la justice et à la solidarité…. Avec les pauvres, nous voulons garder l’espérance dans des changements possibles.

L’engagement pour la justice a deux volets:

Vivre une solidarité avec les pauvres en restant à leurs côtés même dans des situations d’impuissance

Travailler pour avoir une influence, si modeste soit-elle, sur les causes des injustices et, quand c’est possible, essayer de dialoguer et de négocier avec les auteurs des injustices.

Nous voulons, mettre l’accent …. sur:

l’engagement avec les pauvres,

la lutte pour la justice et pour la paix

l’action en faveur de la protection de notre planète.

Des orientations pour l’action

103. Ceci nous engage: … à la justice et à l’égalité entre nous: chaque sœur a accès à ce fonds pour son apostolat…

Bâtir une culture de la paix

113-115. Aujourd’hui nous sommes témoins de beaucoup de situations de violence, d’exclusion, de conflits et de refus de la différence… constituent pour nous un appel pressant à bâtir cette culture de paix et de non-violence, aux niveaux personnel, communautaire et apostolique…. Notre amour universel s’exprime dans l’ouverture à toute personne, en reconnaissant sa dignité et en l’accueillant dans sa différence. C’est la dimension du « Tout à tous » parce que « j’ai dit au Dieu de tous: je suis tout à Toi».

119: Etre des femmes témoins de fraternité universelle. Promotion de la paix, de la réconciliation, de la solidarité… Engagement pour la justice, lutte pour la conservation et l’amélioration de la vie; Attention à la protection de notre terre pour le bien-être des générations futures; Participation avec les femmes, dans leurs luttes pour la reconnaissance des droits et de la dignité de tous et de toutes.

Des orientations pour l’action

131, para. 3: Avoir envers la congrégation, la même attitude de réciprocité et de justice que nous désirons avoir envers nos familles.

Actes Capitulaires 2011

Réponses aux appels du monde d’aujourd’hui et engagements apostoliques (Ch.3).

‘La soif des peuples pour plus de dignité, d’inclusion et de solidarité s’exprime à travers l’engagement d’hommes et de femmes pour la justice et la liberté, le partenariat et la reconnaissance des différences’.

19, para. 4. Nous, SMNDA, appelées à être « tout à tous, car tout à Dieu », soutenons l’effort des peuples et nous joignons à eux pour construire la « Maison commune » rêvée par le Créateur, où émerge une citoyenneté planétaire plus juste, pacifique, compatissante et écologique.

20, para 2: Nous ressentons l’urgence d’intégrer dans tous nos engagements apostoliques, la dimension de Justice, paix et Intégrité de la Création (JPIC). Nous voulons ainsi exprimer notre solidarité avec toute l’humanité et participer à l’avènement de cette Création réconciliée que le Christ achemine vers son accomplissement.

Défis à relever

Donner à tous nos engagements une dimension éducative afin de promouvoir chez les personnes que nous côtoyons, le sens d’une citoyenneté planétaire et leur capacité de contribuer à la naissance d’une humanité réconciliée.

Vivre la réconciliation en nous et entre nous en vue de promouvoir la réconciliation de la Création.

2: Nous ouvrir avec respect au phénomène de la multiplicité des religions et des croyances, et continuer le dialogue avec l’Islam et les religions traditionnelles.

Para. 3: Nous ouvrir aux migrants et réfugiés dont le nombre ne cesse de croître et dont les situations et besoins sont très différents selon les contextes.

Recommandations

21 para. 1: Intensifier notre engagement au service de la Justice, paix et Intégrité de la Création et en faire « le fil rouge » qui traverse tout notre engagement missionnaire.

Nous servir des outils déjà disponibles dans le domaine de JPIC. Nous joindre aux commissions Justice et paix qui existent dans les Eglises locales. Entrer en partenariat avec des organismes qui luttent pour l’avènement d’un monde juste.

Etre à l’écoute des migrants, nous conscientiser sur leurs réalités et les problèmes qu’ils rencontrent et favoriser, dans la mesure du possible, leur intégration.

Para. 5: Encourager le travail en réseaux à tous les niveaux dans la congrégation. 

Lettre Circulaire du Conseil Général Nov. 2012
« All in the same boat »

10 par.1. Notre « tout à tous » nous ouvre à l’universel, à la rencontre des peuples appartenant à des cultures, religions, groupes d’âge divers. Il nous invite à de nouvelles façons de faire et d’être en acceptant nos différences. Cela trouve des expressions variées selon le contexte dans lequel nous sommes… Nous vivons cela dans une dynamique de donner et de recevoir, dans la Congrégation comme au dehors.

10 par.3. Notre amour et notre spécificité pour l’Afrique et le monde africain nous ont façonnées. Aujourd’hui nous le vivons et le comprenons comme étant au-delà des frontières géographiques, en mettant l’accent sur la reconnaissance de la place de l’Afrique dans le contexte mondial.

Lettre circulaire du Conseil général Juin 2015 Rencontrer le future là où nous sommes

p.3, par. 4. Le pape François ne cesse de demander aux religieux de réveiller le monde, de rayonner de joie, d’être attirants, de créer des espaces alternatifs de vie selon l’Évangile, de prendre soin de la création.

Comme Congrégation, nous voulons relever ces défis. Nous avons été en mesure de répondre à l’appel de l’évêque de Malindi, Kenya, pour une communauté responsable d’un Centre pour enfants victimes d’abus. Cela fait partie d’un projet plus vate commencé il y a quelques années, qui implique la sensibilisation, le plaidoyer et le travail des médias. Nous avons aussi pu répondre à l’appel de l’UISG à participer à un projet inter-congrégations et interculturel pour travailler avec les migrans en Sicile, en Italie. Ces deux projets sont en lien avec la vision du cardinal lavigerie dans sa campagne anti-esclavagiste.

Orientations Générales

La vision élargie de la mission: « aller vers et recevoir »

  • Avec le Christ qui nous anime, aller à la rencontre des autres cultures et religions, se laisser rencontrer et transformer.
  • Rencontrer le monde africain qui est aujourd’hui partout;
  • Notre contribution se réalisera en unissant nos efforts à ceux des autres, dans une attitude d’ouverture, de dialogue, d’écoute attentive et de partenariat.

Une spiritualité pour un monde globalisé

  • Devenir cocréatrices avec Dieu au service de la justice, de la réconciliation, de la non-violence et du dialogue interreligieux.
  • Vivre la spirituatlité de la rencontre interculturelle et interreligieuse.
  • Développer la capacité d’entendre, d’écouter et de chercher ensemble des chemins et des moyens de collaboration en vue de plus de Justice, paix et d’Intégrité de la Création.

 Communautés pour un monde réconcilié

  • Devenir « expertes en communion » pour vivre le présent avec passion.
  • Vivre d’abord la réconciliation en nous-mêmes et en communauté.
  • Travailler constamment à construire des communautés où les différences sont expérimentées comme une richesse, où nous osons partager nos expériencees de foi et de vie.
  • Chercher de nouveaux moyens d’être communauté et d’être communauté avec d’autres.

 Lettre Circulaire juin 2016
« Ensemble écoutons la voix du Seigneur »

Orientations apostoliques pour la Congrégation:

Esclavage moderne et le trafic humain (mettant un accent particulier sur ce qui touche les femmes et les jeunes filles);

Rencontre et dialogue interreligieux et interculturel;

Migration, réfugiés et déplacés;

Soin de l’environnement.

Questions:

Nous ne pouvons pas prétendre travailler seules en vue d’éradiquer l’esclavage moderne, le trafic humain, la migration, la xénophobie. Il nous faut nous joindre à d’autres, avec des compétences diverses pour avoir une approche globale. Sommes-nous prêtes et capables de cela? Comment concilier notre appel à « être initiatrices » avec le devoir de travailler avec d’autres?

Quelles conséquences auront ces choix apostoliques sur notre style de vie?

Ces orientations  sont à vivre dans chaque entité et chaque communauté.

Nous sommes appelées à voir comment nous pouvons nous centrer sur ces choix apostoliques localement, en tenant compte des contextes externes et internes. Cette réflexion conduisant à l’action se fera dans les différentes unités.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Accueil, Blog Fr, Spiritualité. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour JPIC-RD dans les documents des SMNDA

  1. Angela dit :

    Thank you very helpful
    reference.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s